LA CONSTRUCTION

L'usine

Les travaux de terrassement ont débuté en décembre 2002 pour une durée d'un an. L’excavation fut importante (200'000 m³) du fait que l’usine est enterrée aux deux tiers pour des motifs d'intégration dans le paysage. La construction de la structure de béton a débuté en 2004. Les gros éléments tels que les réservoirs ont été installés avant le coulage des dalles supérieures. Novembre 2004 a marqué le début du montage des équipements électromécaniques.

La cheminée haute de 80 mètres a été posée le 12 avril 2005.

Compte tenu de la proximité des habitations, l’enveloppe de l’usine a été réalisée entièrement en béton afin d’empêcher la propagation du bruit émis par les installations internes.

Enfin, les tests à froid de fonctionnement ont débuté en juin 2005 afin de pouvoir mettre en service les installations le 11 janvier 2006.


La galerie technique

La construction de la galerie technique reliant TRIDEL à l’usine de Pierre de Plan a débuté en février 2003.  D’une longueur de 900 mètres, cet ouvrage permet de relier TRIDEL directement au réseau électrique des services industriels de la Ville de Lausanne  afin de distribuer l’électricité produite par l'incinération et de livrer la chaleur résiduelle sous forme d’eau surchauffée au réseau de chauffage à distance.

Le tunnel ferroviaire

Afin de limiter le trafic des poids lourds lié à la collecte des déchets, il a été décidé de mettre sur pied un concept de réseau ferroviaire. De ce fait, TRIDEL a l’avantage d’être relié au réseau ferroviaire suisse par un tunnel à voie unique partant de la gare de Sébeillon. Ce tunnel de 3,8 km, dont le tracé est en forme de S, accuse une pente régulière de 5% à une profondeur moyenne de 50 mètres.

Le premier train de déchets a circulé le 16 avril 2007.


Les coûts

Le coût total de la construction s'est monté à CHF 358,7 millions, réparti entre :

 L’usine
Le tunnel ferroviaire
La galerie technique
273,8 millions
74,6 millions
10,3 millions